• Le Congo cède officiellement le FIPAC à la CEEAC

    L’acte portant transfert du Forum international sur les peuples autochtones d’Afrique Centrale(FIPAC) a été paraphé jeudi à impfondo, chef-lieu du département de la Likouala, dans le nord-est du Congo-Brazzaville, par les présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo et son homologue tchadien Idriss Déby en sa qualité de président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et en présidence du président béninois Yayi Boni.

    Par ce transfert le Congo cède l'actif et le passif du FIPAC à la CEEAC qui désormais prendra soin non seulement du personnel, mais aussi de l'entretien du site qui abrite ce forum.

    Le Congo s'est engagé par la voix de son ministre de l'Economie forestière et du développement durable, à accompagner la CEEAC dans la mise en œuvre de ce grand projet qui vise l'intégration, le renforcement des peuples autochtones d'Afrique Centrale sur les droits qui sont les leurs.

    Le FIPAC ambitionne aussi de favoriser des échanges autour des expériences et des cas de reconnaissance et de protection des droits des peuples autochtones dans les le domaines de la gestion durable et de la conservation des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale et l'élaboration d'un plan d'action sous régional pour l'implication des peuples autochtones dans la gestion durable et la conservation des écosystèmes d'Afrique centrale

    Le président congolais Denis Sassou N'Guesso, accompagné de ses deux hôtes a ensuite procédé à l'inauguration du ‘'Village du FIPAC''.

    Une inauguration qui a été suivi de la visite par les trois présidents de ce village lieu qui abrite ce forum, composé de plusieurs bâtiments constitués des grandes salles de réunion, des restaurants, etc.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :